"La radio nous met devant une coïncidence insensée, le chant diffusé sur les ondes répète mot pour mot ce que je suis en train de lire" (...). "A la rencontre des esprits. L'histoire du Cercle Spirite Allan Kardec, Jacques Peccatte. 

 

  • Wix Facebook page
  • Wix Twitter page
  • Wix Google+ page

Le Cercle Spirite Allan Kardec est une association créée en 1977, par Michel Pantin , médium, aujourd'hui décédé et par Jacques Peccatte, président  actuel de l'association.

Homme de lettre et de science, pédagogue, Hypolyte Rivail ou Allan Kardec de son nom druidique, est né le 3 octobre 1804 à Lyon. Il se montre tout d'abord sceptique quant à la réalité scientifique du phénomène dit des " tables tournantes ". Partant du constat logique que " tout effet a une cause, tout effet intelligent a une cause intelligente. La puissance de la cause est en raison de la grandeur de l'effet ", il consacre les 15 dernières années de sa vie (1854 -1869), à définir et à codifier ce qu'il devait nommer le " SPIRITISME ".

Selon la définition donnée par Allan Kardec, dans l'introduction du " Livre des Esprits ", le spiritisme est une science d'observation qui traite de la nature , de l'origine et de la destinée des esprits et leur rapport  avec le monde corporel. Il est également une philosophie, en ce qu'il comprend toutes les conséquences morales qui découlent de ces relations.

En prouvant que la vie se poursuit au-delà du tombeau, et que l'on peut, dans certaines conditions, entrer en relation avec ceux que l'on nomme communément les morts ou esprits, Allan Kardec a démystifié ce qu'il était convenu d'appeler, à l'époque, le phénomène des " tables tournantes ". Ses découvertes furent traduites dans de nombreux ouvrages phares tels le " Livre des Esprits " et le " Livre des Médiums " et son entreprise fut poursuivie par des précurseurs de renom tels Gabriel Delanne, Léon Denis, Camille Flammarion, ou encore Gustave Geley, auxquels se sont associées des personnalités du domaine scientifique et littéraire tels Thomas Edison, William Crookes, Pierre et Marie Curie, Victor Hugo... 
Les nombreux ouvrages écrits par ces pionniers conservent toute leur authenticité de nos jours mais sont cependant peu connus.



Le spiritisme Kardéciste passe bien entendu par la réhabilitation et la diffusion des nombreux ouvrages rédigés par les précurseurs mais il passe également par leur poursuite grâce aux expérimentations menées au sein du Cercle Spirite Allan Kardec de Nancy.

Notre association dont le siège social est situé à Nancy, entend participer au renouveau du spiritisme Kardéciste, dans la lignée de son fondateur, au travers d'un spiritisme réactualisé, ceci afin de redonner une dimension philosophique, scientifique et morale, loin des images et dérives occultes, parfois sectaires qui sont souvent associées au spiritisme. 
Caricaturé, porté en dérision parfois, le spiritisme ouvre cependant la réfléxion sur la destinée humaine ( existence de Dieu, la vie après la mort, la réincarnation, la pluralité des mondes habités...) et représente un espoir pour nos sociétés deshumanisées et matérialistes.


Fort de cette expérience de près de quarante années, l'association entend redonner au spiritisme ses lettres de noblesse en s'inscrivant dans la continuité et le développement de la médiumnité, de la clairvoyance, du magnétisme, de l'hypnose, de la radiesthésie, dans le respect de son codificateur, Allan Kardec.

Le Cercle Spirite Allan Kardec comprend environ 130 membres, répartis sur  Nancy et dans différentes antennes situées en France (Belfort, Besançon, Bézier-Montpellier, Paris, Toulouse et Lyon ). 
Il entend faire partager au plus grand nombre, les résultats des très nombreux messages reçus dans tous les domaines de la connaissance et cela depuis près de 40 ans de communication avec les Esprits. Face aux difficultés, aux tourments, aux multiples interrogations de nos contemporains, l'Au-delà a beaucoup à nous révéler, à nous apprendre, pour nous éclairer et nous soutenir dans notre incarnation.



Notre évolution, qui passe par la connaissance et la réflexion, ne saurait se réaliser de manière isolée, voire égoïste, mais dans le partage et le travail avec tous, car nous sommes tous issus de cette même force causale.